Image Inn

Renaissance tattoo…
Aug 29, 2014 / 13 notes

Renaissance tattoo…

La calligraphie jolie de tes pas dansants sur le ponton de Brighton, des mains d’évêque sur une toile Renaissance, Gaza, l’improbable soudure dans la moiteur de l’appart mité de Louise à Sheperd’s Bush Market, une fleur fanée au Botanist, le déserteur à trouver…. oh no, not the baby! Tout ça n’a pas de sens. C’est ce qu’ils diront. Hahaha… Hâte de connaître la suite!
Aug 28, 2014 / 7 notes

La calligraphie jolie de tes pas dansants sur le ponton de Brighton, des mains d’évêque sur une toile Renaissance, Gaza, l’improbable soudure dans la moiteur de l’appart mité de Louise à Sheperd’s Bush Market, une fleur fanée au Botanist, le déserteur à trouver…. oh no, not the baby! Tout ça n’a pas de sens. C’est ce qu’ils diront. Hahaha… Hâte de connaître la suite!

Ce matin la pluie tombe sur les roses du jardin anglais. Elles penchent la tête, comme toi devant Palestrina et la Sainte Famille. La Tate, hier,  palette Turner, parquets glissants et palabres aux pigeons… Tu dors encore malgré la porte de dehors qui claque au vent comme un coup de fusil… Est-ce que tu rêves à moi ou est-ce que tu cauchemardes génocide Matabele, pousuivant  ce fantôme sanglant dans un hôtel de Zanzibar, Lionnel,  diable blanc sur l’autel de tes heures noires… L’oiseau du carnaval a repris sa chanson malgré la pluie,  j’inspecte les reflets étranges piégés sur la table de fer lourd, le jour noyé dedans, les mots durs sous les sourires,  Peroni pression et hamburger à la betterave. Viens,  allons danser…
Aug 25, 2014 / 13 notes

Ce matin la pluie tombe sur les roses du jardin anglais. Elles penchent la tête, comme toi devant Palestrina et la Sainte Famille. La Tate, hier, palette Turner, parquets glissants et palabres aux pigeons… Tu dors encore malgré la porte de dehors qui claque au vent comme un coup de fusil… Est-ce que tu rêves à moi ou est-ce que tu cauchemardes génocide Matabele, pousuivant ce fantôme sanglant dans un hôtel de Zanzibar, Lionnel, diable blanc sur l’autel de tes heures noires… L’oiseau du carnaval a repris sa chanson malgré la pluie, j’inspecte les reflets étranges piégés sur la table de fer lourd, le jour noyé dedans, les mots durs sous les sourires, Peroni pression et hamburger à la betterave. Viens, allons danser…

Aug 21, 2014 / 12 notes

Train de nuages… Eurostar Paris-Londres, 20 août 2014.

Aug 19, 2014 / 12 notes

"Impalas", oil on canvas, 40X50cm, Botswana 2014, painted by Christine Spadaccini.

"Peut-être faut-il voir son propre univers chamboulé de fond en comble pour comprendre la raison d’être des épilogues…" 
John Irving,  À moi seul bien des personnages.
Aug 19, 2014 / 10 notes

"Peut-être faut-il voir son propre univers chamboulé de fond en comble pour comprendre la raison d’être des épilogues…"
John Irving, À moi seul bien des personnages.

On a cassé la verrière et voilà… Montmartre,  Robert Planquette,  la vue depuis la butte du Sacré Coeur,  la grande roue Rivoli,  le ciel bleu parfois orage…
Aug 14, 2014 / 14 notes

On a cassé la verrière et voilà… Montmartre, Robert Planquette, la vue depuis la butte du Sacré Coeur, la grande roue Rivoli, le ciel bleu parfois orage…

Paris,  le Sacré Coeur,  la tour Eiffel et les murs de Montmartre…
Aug 13, 2014 / 18 notes

Paris, le Sacré Coeur, la tour Eiffel et les murs de Montmartre…

Lanterne de rêve…
Aug 9, 2014 / 36 notes

Lanterne de rêve…

Aug 6, 2014 / 21 notes

"Le marché à l’arbre", oil on canvas, 30X40 cm, 2014, painted by Christine Spadaccini

Aug 5, 2014 / 25 notes

Balade champêtre…à Échandelys, Puy-de-Dôme, France…

Early morning…
Aug 4, 2014 / 17 notes

Early morning…

Late afternoon…
Aug 4, 2014 / 26 notes

Late afternoon…

Entre-deux…
Jul 31, 2014 / 23 notes

Entre-deux…

Grâce…
Jul 31, 2014 / 24 notes

Grâce…